lundi, 09 décembre 2019
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, l'Association Clubs des Jeunes Musulmans du Niger (ACJMN) organise, depuis hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, la 21ème édition de la Tournée de Solidarité Islamique, placée sous le signe, « Islam, Paix et Développement ».

C'est le ministre de l'Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issifi Sadou, assurant l'intérim du ministre de la Jeunesse et des Sports, qui a présidé l'ouverture de cette rencontre annuelle des membres de l'ACJMN. L'on notait à cette cérémonie, la présence du 5ème Vice-président de l'Assemblée Nationale, des députés nationaux, des membres du gouvernement, du président du Conseil Islamique du Niger, des représentants des délégations régionales de l'ACJMN, celles venues de l'extérieur notamment du Bénin, du Mali et du Togo, des représentants des associations islamiques et leaders religieux et des invités.


Du 9 au 13 Août, les participants à cette rencontre discuteront des sous-thèmes comme ''Position de l'Islam vis-à-vis du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du clanisme'', ''Islam, garant de l'unité et de la paix'' et ''Rôle de la jeunesse musulmane dans la consolidation de la paix''. En ouvrant cette rencontre, le ministre de l'Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issifi Sadou, a indiqué que le thème retenu cette année, cadre parfaitement avec la vision du Président de la République, qui a fait de la sécurité et la paix, une préoccupation majeure et socle d'un développement durable de notre pays. Il a en outre souligné que, de par sa vocation, l'Islam constitue un vecteur de développement, de partage et de solidarité. C'est dans cette perspective que s'inscrivent les diverses actions de l'ACJMN, comme la plantation d'arbres, le don de sang et articles aux nécessiteux et la salubrité. «Ces actions participent à l'éveil de conscience citoyenne et au changement de comportement » a précisé le ministre de l'Entreprenariat des jeunes.

M. Ibrahim Issifi Sadou d'ajouter que l'Islam est aussi un facteur d'unité, de solidarité entre nos peuples, un atout pour la paix et la sécurité de notre pays. Soulignant que la jeunesse est confrontée aujourd'hui à plusieurs problèmes, notamment le chômage, la dépravation des mœurs, la perte de l'identité et la délinquance, le ministre de l'Entreprenariat des Jeunes a estimé que l'ACJMN a un rôle déterminant à jouer, notamment en matière d'éducation en vue d'une pleine mobilisation de la jeunesse dans sur les chantiers du développement de notre pays.

Abondant dans le même sens, le ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte-parole du Gouvernement, M. Assoumana Mallam Issa a dans sa présentation, salué le rôle important que jouent les leaders religieux dans l'éveil de conscience à travers la vulgarisation des valeurs de patriotisme, de tolérance, de citoyenneté, de solidarité et d'entraide. M. Assoumana Mallam Issa a indiqué que cette vision est soutenue par le Président de la République à travers le volet Renaissance Culturelle qui s'appuie sur la spiritualité pour un changement de comportement. La renaissance culturelle a pour ambition la modernisation sociale, politique et économique.

Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général adjoint de la région de Niamey, a souligné le rôle remarquable des leaders religieux dans la consolidation de la paix et de l'unité nationale gages d'un développement durable et d'un combat contre la pauvreté.

De leur côté, le président du Conseil Islamique du Niger, celui de l'ACJMN et le président régional de l'ACJMN ont rappelé aux leaders religieux leur rôle à savoir l'enseignement d'un Islam de tolérance, d'action et de développement, enseigné par le prophète Mohamed (SAW). Ils ont remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette rencontre de renforcement de la fraternité, de la solidarité, de la paix et de l'unité nationale. Quant au représentant des délégations étrangères, le béninois Aboul-Jalil a estimé que cette rencontre d'échanges et de partage est une occasion pour les participants de partager les expériences.

Mamane ABDOULAYE (ONEP)

Articles récents

09/12/2019, 10:23
des-anciens-de-boko-haram-achevent-un-programme-de-deradicalisation Placée sous très haute surveillance militaire, une cérémonie officielle marquant la fin de...Lire plus...
09/12/2019, 10:21
sahel-analyse-de-bernard-lugan-la-france-le-sahel-les-touaregs-et-les-peuls Les pertes cruelles que viennent de subir nos Armées -et qui ne seront hélas pas les dernières-, ont...Lire plus...
09/12/2019, 09:57
sautron-rasado-le-touareg-du-niger-revient-pour-aider-son-village Pour la deuxième année, Rasado, touareg du Niger, vient vendre de l’artisanat (bijoux en argent,...Lire plus...
09/12/2019, 09:54
african-national-becomes-a-symbol-of-pakistan-s-renewed-africa-pursuit-elise-wants-to-help-women-back-in-niger-after-completing-her-studies-at-iiu Elise Paraiso, 24, a citizen of Niger, is perhaps the first from her country to have opted for Pakistan to learn English...Lire plus...
08/12/2019, 00:30
le-regulateur-fixe-les-conditions-d-acces-des-partis-politiques-aux-medias-publics Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC), a tenu ce jeudi 5 décembre 2019 à Niamey, une...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: